Faut-il faire confiance aux arguments des militants ?

Article d'origine : Faut-il faire confiance aux arguments des militants ? – L'Économiste Sceptique

Pour conclure cette série d’articles sur les incitations, j’aimerais montrer, avec l’exemple des militants, une application concrète de ce que les incitations peuvent apporter à la méthode sceptique.

À la lecture j’avais remarqué un élément que tu n’abordes pas et que j’aimerais soulever. Un militant, avant d’en être un, doit d’abord être convaincu par d’autres militants du bord qu’il rejoint (avec de bons ou de mauvais arguments, on ne sait pas). Donc il y a à mon sens une autre incitation, plus positive, à prendre en compte dans la discussion : a prioi, le militant est lui-même convaincu (de bonne foi ?), ou tout du moins il estime qu’un argumentaire convaincant existe puisque cela l’a amené à se rallier à la cause et la défendre, voire à propager ce même argumentaire. Je ne sais pas si ce que j’essaie de dire est très clair, je l’avoue. Mais cette incitation est directement reliée à sa cause, il veut la servir et convaincre autrui, ce n’est pas qu’un moyen pour autre chose (argent/prestige/reconnaissance sociale/trouver un but personnel). Cela n’efface pas ces autres incitations, évidemment, mais je pense que c’est important de ne pas l’oublier non plus ?

Bienvenue sur le forum ! Par contre, je ne suis pas sûr de voir en quoi il s’agit d’une incitation ?