Facebook lance Bulletin, son service de newsletter

Il faut un compte Facebook pour payer. Il faut un compte Facebook pour commenter. Il faut même un compte Facebook pour… s’abonner par email :man_shrugging:t2:

Facebook dit que les auteur•e•s restent propriétaires de la liste d’emails - un élément stratégique avec les newsletters. Mais franchement, ça sent le coup fourré à plein nez leur histoire.

Et je constate que Facebook ne respecte pas la législation en offrant la possibilité de refuser les cookies.

Sur toute la ligne, du Facebook !

Je constate que Marginal Revolution (deux blogueurs en économie très connus) a une newsletter chez Bulletin :

Pour autant, leur blog est toujours alimenté, et avec le même contenu que sur Bulletin :

Facebook prétend avoir « recruté » des auteur•e•s, mais je n’ai pas l’impression qu’il y a une clause d’exclusivité. On ne sait pas non plus si Facebook a payé ces auteur•e•s – ce que fait parfois Substack par exemple.