Facebook ou Fox News : qui fait pire dans le sentiment antivax aux États-Unis ?

Afin d’identifier le rôle réel de Facebook dans la diffusion du sentiment antivax aux États-Unis, le Washington Post a conduit une enquête sur 20.000 personnes. Bien que ne permettant pas d’établir de causalité, ses résultats sont très clairs :

Facebook news consumers are less likely to be vaccinated than people who get their coronavirus information from Fox News

On retrouve ce résultat dans ce graphique, en particulier en regardant « Would not get vaccinated » (« Ne compte pas se faire vacciner », en rouge, à droite sur le graphique). Il n’y a que les spectateurs (exclusifs) de la fosse à purin journalistique qu’est Newsmax qui ont un taux plus élevé de refus vaccinal que les utilisateurs (exclusifs) de Facebook :

C’est un résultat d’autant plus choquant que jusqu’à très récemment, Fox News s’est fait l’écho de nombreux discours antivax. Même si, en toute honnêteté, le taux de refus vaccinal associé à la consommation sur Fox News n’est que marginalement moins mauvais que celui associé à la consommation sur Facebook (23% contre 25% pour Facebook).

Alors certes, Newsmax fait bien pire. Mais le taux très élevé de Facebook est un problème car Facebook est l’une des sources les plus fréquemment utilisées pour s’informer – contrairement à Newsmax :

Je le disais en introduction : cette enquête ne permet pas d’établir une causalité. Est-ce que c’est l’usage de Facebook qui cause le sentiment antivax, ou est-ce que les personnes déjà antivax ont davantage tendance à utiliser Facebook ? On pourrait également imaginer qu’il existe une variable tierce qui expliquerait la corrélation, même si pour le moment, je n’en vois pas.

Reste que même si on se contente d’envisager l’hypothèse selon laquelle Facebook « se contente » d’attirer des personnes déjà antivax, sa responsabilité n’en demeure pas moins réelle : pourquoi des publications antivax ont-elles pareil droit de cité sur Facebook ? L’ampleur quantitative de l’effet est une vraie question, mais il ne fait aucun doute que ces publications ont convaincu au moins quelques personnes à ne pas se faire vacciner…

Je serai curieux de voir la même enquête réalisée en Europe. Je ne serais pas étonné qu’elle donne des résultats aussi mauvais pour Facebook.

https://www.washingtonpost.com/politics/2021/07/27/people-are-more-anti-vaccine-if-they-get-their-covid-19-news-facebook-rather-than-fox-news-new-data-shows/

1 « J'aime »