Le doute sur les vaccins est une voie à sens unique

Images hallucinantes de Trump se faisant huer par ses propres partisans. La raison ? Il leur recommande de se faire vacciner.

Après avoir passé des mois, voire même plus d’un an et demi à ce stade, à minorer la dangerosité du COVID et l’efficacité des vaccins, je ne peux pas dire que je sois étonné que ses partisans reçoivent aussi mal un tel changement - fusse-t-il bienvenu, quoiqu’extraordinairement tardif.

Ce qu’il se passe, c’est probablement qu’au delà du message des leadership d’opinion, les gens qui adhèrent à ce message passent ensuite du temps à le renforcer avec des informations qui vont dans son sens - coucou le biais de confirmation. Et lorsque le leader d’opinion change d’avis, il se heurte à ce biais de confirmation (d’autant que dans le cas présent, tout le complexe médiatique conservateur, Fox News en tête, a alimenté les partisans de Trump « d’information » de nature à renforcer les doutes). D’où les huées.

C’est sans doute exagérer de dire que les doutes sont une voie à sens unique. Mais c’est une voie sur laquelle il est probablement très, très difficile de faire demi-tour.