Nos émissions de gaz à effet de serre : un état de lieux

Article d'origine : https://ecosceptique.com/etat-des-lieux-gaz-effet-de-serre/

J’inaugure mes articles sur les liens entre économie et environnement avec un état des lieux de nos émissions de gaz à effet de serre

Bonjour,

Je voulais savoir si vos graphiques avec la répartition par continents prend en compte les émissions de CO2 importées ? Si non peut-être que ça remet en cause la stabilité voir la légère baisse des émissions de CO2 pour l’Europe et l’Amérique du Nord.

Cordialement

Heureux de vous voir passer à l’acte. Désaccord néanmoins sur cette phrase: « Car même si nous parvenions demain à ne plus émettre la moindre molécule de CO2, le CO2 déjà stocké dans l’atmosphère ne va pas disparaître. » Heureusement, si. Il existe un cycle naturel du carbone qui permet à environ la moitié du carbone d’origine anthropique d’être séquestré dans les puits que sont les océans, les forêts, les tourbières, etc. Bien entendu, ça ne justifie pas l’inaction, d’autant que les puits stockent de moins en moins bien.

1 « J'aime »

Bonjour,

Je me permets de donner un début de réponse en vous partageant la tendance d’un échantillon européen, chinois et nord-américain, en consumption based, c’est à dire avec les émissions nationales corrigées des importations et exportations (source : Our World in Data) :arrow_down:





On retrouve les mêmes tendances que dans les graphiques présentés par L’Économiste Sceptique.

1 « J'aime »

Yes merci. Faut définitivement que j’aille faire un tour sur Our World in Data.

Attention, ça devient vite très addictif :joy:.

Outre les graphiques :chart_with_upwards_trend:, c’est aussi plein d’articles de qualité sur une pléthore de sujets, notamment environnementaux et sur la croissance :slight_smile:.

1 « J'aime »

@Gabin a déjà répondu, ça ne change en effet pas la conclusion. J’avais pris le temps de vérifier en faisant les graphiques.

Le problème des données prenant en compte les émissions importées est qu’elles commencent seulement en 1990. L’indicateur est à mon sens plus intéressant que les seules émissions « locales », mais on perd toute dimension historique de longue période.

Oui, c’était pour aller vite. Et aussi parce que j’avais déjà fait suffisamment de recherches pour cet article et à un moment il fallait bien le publier :sweat_smile: Cela dit, je ne pense pas que ça change le message d’ensemble de l’article.

Ouais merci pour ces réponses. Je suis tout à fait d’accord avec vous, ça me rappel un débat dans 28 minutes entre Cyril Dion et Olivier Babeau. Dion expliquait qu’on polluait moins uniquement parce que nous avions exporté massivement notre production, visiblement c’est pas tout à fais le cas

L’écart est tout de même substantiel si on prend en compte les émissions importées. Mais la dynamique de décroissance des émissions ne change pas.

@Gabin très intéressant effectivement et cela met (pour l’instant) fin à mon hypothèse actuelle qui était que la chine aurait un bilan CO2 beaucoup plus flatteur si on prenait en compte la balance import/export.

2 « J'aime »

Merci pour cet article pertinent. J’en profite pour rajouter un autre élément d’analyse pour compléter les remarques précédentes.

Comprendre le réchauffement climatique en partant des données est essentiel. Ceci dit, il est parfois difficile de s’y retrouver, car la lecture de données peut amener à des conclusions différentes en fonction du contexte.

Par exemple, si on ramène les emissions de CO2 par habitant, l’Australie et les Etats-Unis deviennent les mauvais élèves, derrière la Chine. A partir de ces données, on pourrait presque dire que la Chine stabilise également ses emissions si on analyse trivialement la tendance de la courbe depuis 2013.
Source : Per capita CO₂ emissions - Our World in Data

Ca ne remet pas en cause le fond de l’article (on remarque une tendance à la baisse des emissions pour certains pays), mais cette baisse peut être tempérée à la lumière d’autres données (analyse de la neutralité carbone, CO2 par habitant, données relatives vs absolues, etc).

1 « J'aime »

Bonjour et merci pour vos contributions toujours agréable à lire et enrichissantes!

Je me demandais juste d’un point de vue technique si vous auriez la possibilité de pouvoir faire afficher en plus grand les graphiques dans l’article en cliquant dessus, comme sur ce forum et même les commentaires sous l’article par exemple (même si je préfèrerais juste un zoom en premier plan qu’un affichage avec uniquement le graphique en une page) , ce qui rendrait la lecture et la visibilité des graphiques beaucoup plus agréable pour moi.

Désolé si la remarque a déjà été posée et/ou répondue.

Cordialement,

Clément.

1 « J'aime »

Différentes données peuvent en effet raconter des histoires différentes. Toutefois, en l’état, j’ai choisi les données des émissions totales parce que les données par habitant sont finalement assez peu importantes pour juger de la dynamique des émissions totales : certes, l’Australie pollue abondamment par habitant, mais c’est un petit pays en nombre d’habitants comparé à la Chine par exemple, ou aux États-Unis.

Par ailleurs, si les émissions par personne se stabilisent mais que la population augmente, les émissions totales augmentent aussi – ce qui reste problématique.

C’est en tout cas intéressant d’avoir cette discussion, car les choix des données à afficher/utiliser ne sont pas du tout neutres, que ce soit les miens ou ceux d’autres personnes.

Merci Clément. Ça me semble possible, je vais regarder ça.

J’ai installé un système de lightbox qui permet de zoomer sur les graphiques. Plus de détails ici :